Lampe de mineur 1 : Restauration

Découverte de la lampe de mineur

Nous allons parler dans cet article de la restauration d’une lampe de mineur et de sa remise en fonctionnement.

L’histoire débute à Lille alors que je faisais la braderie avec mes frères. Je cherchais alors de quoi me faire un costume Steampunk pour le GN City Hall 2À la conquête de l’Antarctique, par l’association Gn&Fantasy.

Et je suis reparti de la braderie avec cette lampe de mineur. Il s’agirait d’une lampe de sécurité électrique type Ogivale de Douai produite à partie de 1930 (D’après mes recherches sur Internet. Si vous en savez plus n’hésitez pas à le dire). Au cours de la journée nous avons vu plusieurs fois ce modèle dont certains dans un meilleur état mais avec des prix plus élevés. Et puis il y avait aussi la motivation de restaurer soi-même.

Restauration de la lampe

Une fois rentré chez moi je me suis donc attelé au décapage de la rouille. Je me suis renseigné dans un premier temps sur les différentes méthodes via Internet.

J’ai d’abord essayé de m’attaquer à la rouille avec une simple paille de fer et de l’huile de coude, beaucoup trop d’huile de coude … le résultat fut plus que mitigé. Je fis donc un tour rapide au supermarché du coin pour faire appel au bicarbonate de soude et vinaigre blanc (avec toujours ma paille de fer). Cependant cela ne fonctionna pas davantage.

Je décidai donc de passer à la manière forte : brossage mécanique. N’ayant pas de Dremel j’ai dû adapter le système sur la perceuse à colonne de mon père (on emploie les grands moyens jusqu’au bout).

Il s’agissait alors juste d’être patient.

La partie basse de la lampe terminée, je n’ai pas pu continuer tout de suite la partie haute. Je devais d’abord la démonter complétement pour enlever le verre et l’ampoule. J’aurais du faire l’inverse dès le début, tout démonter avant de commencer à brosser.

Démonter la partie haute demanda juste du nettoyant. Ceci fait je pus repartir à mon brossage. Même si j’ai bien cru que ça ne bougerait pas au début.

P_20170914_161211

Et voici donc le résultat après quelques heures de brossage. Il me reste encore deux trois petits endroits que je dois peaufiner que je n’ai pas pu faire avec la perceuse à colonne. Je le ferai très certainement avec la Dremel d’un ami.

Si la lampe brille (presque) comme à sa sortie d’usine, il lui manque encore un système d’éclairage fonctionnel. Il s’agit donc de la prochaine étape que je détaillerai dans un prochain article.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

To dress like a Dragon Princess

Un site qui présente mes créations en couture pour la reconstitution et le jeu de rôle grandeur nature.

%d blogueurs aiment cette page :